Lundi 8 février au CNAM, historiens, sociologues et politologues débattront des enjeux moraux, sociaux et politiques qui se jouent dans la relation d’aide au sein du domicile.

Dans le prolongement du Café de l’Observatoire des emplois de la famille qui s’est tenu le 17 décembre dernier « Chez soi : le premier choix ? Vivre à domicile malgré le handicap ou une perte d’autonomie : un paradoxe ?», l’Observatoire des emplois de la famille co-organise avec le LISE-CNRS, lundi 8 février 2016, une journée d’étude sur «L’accompagnement du handicap à domicile : enjeux moraux, sociaux et politiques».

Cette journée d’étude est l’occasion de faire échanger des spécialistes des politiques publiques, des historiens et des sociologues sur les enjeux moraux, sociaux et politiques qui se jouent dans la relation d’aide au sein du domicile

La journée s’organise autour de trois axes thématiques : tout d’abord historique et politique, afin de comprendre les formes de régulation de l’action publique (session 1). Une fois ce cadre posé, les ressorts émotionnels et relationnels à l’oeuvre peuvent être mieux appréhendés (session 2). Le dernier temps de cette journée (session 3) est consacré aux incidences du handicap sur la distribution sexuée des rôles et aux nouvelles configurations familiales et conjugales produites par des orchestrations jusqu’alors inédites entre aide formelle et aide professionnelle.

Plus d’information : téléchargez le programme.
Source : http://www.fepem.fr