Pour une même prestation d’aide à domicile, une personne âgée peut payer des montants de reste à charge très différents. Comment s’explique ces disparités ? Peut-on y remédier ? La réponse dans ce dossier.

Aide à domicile pour les personnes âgées : comprendre les différences de tarif | AgeVillagePour des personnes vivant dans une même commune, un même département plus. Et d’un département à l’autre, l’écart peut encore se creuser.

La raison principale réside dans le statut du service d’aide à domicile : certains sont habilités à l’aide sociale, d’autre non.

L’aide sociale à domicile est une allocation versée par le Département, qui a pour but d’aider les personnes âgées qui souhaitent continuer à vivre chez elle malgré une perte d’autonomie. Elle peut financer une aide ménagère, de la téléassistance, de l’aide aux repas…

Les services qui sont habilités à l’aide sociale assurent ces prestations, mais aussi des interventions au titre de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa).

Le tarif de ces services est fixé par le conseil départemental après négociation. Chaque service argumente individuellement, et prend en compte les coûts liés aux trajets ou à la formation professionnelle des aides à domicile par exemple.

Les autres services, autorisés mais non habilités à l’aide sociale, ne passent pas par cette phase de négociation. Le conseil départemental établit en revanche un tarif de référence qui sert de base à sa participation.

Lire la suite sur Agevillage.com