Atelier à Poitiers, 28 et 29 juin : « Santé et innovation territoriale : l’hôpital hors les murs, hors les murs de l’hôpital ? »

Contexte

Agglomération récemment étendue à 40 communes et près de 200 000 hab, la jeune communauté urbaine de Grand Poitiers impulse sa nouvelle trajectoire territoriale.

A la faveur de la réforme des régions, Poitiers a en effet perdu au 1er janvier 2016 son statut de capitale du Poitou-Charentes. Située sur la frontière historique du seuil du Poitou, entre les bassins parisiens et aquitains, de tous temps terre de passage et au cœur des réseaux de l’Ouest atlantique, Poitiers doit trouver sa place dans une nouvelle polarité à l’échelle interrégionale et concevoir un avenir fondé sur ses atouts propres.

Parmi eux figurent, sans doute possible, sa ressource en termes d’enseignement supérieur et de recherche (second pôle universitaire de Nouvelle Aquitaine avec près de 27 000 étudiants, 900 chercheurs, 40 laboratoires…), son CHU de renommée nationale et sa capacité à tirer profit de son cadre de vie avantageux : reliée par le TGV à Paris et Bordeaux en 1h15, située à 1h30 de l’Atlantique, forte de ses équipements sportifs et ressources culturelles…, Grand Poitiers peut offrir un nouveau modèle à « haute qualité de vie » capable de se démarquer notamment des métropoles voisines (Bordeaux, Nantes…) progressivement menacées par les effets non maîtrisés nés de leur propre attractivité (congestion urbaine, inflation foncière, inégalités…).

La stratégie territoriale s’organise rapidement : parallèlement l’adoption en mai 2018 de son nouveau projet de territoire, Grand Poitiers a élaboré en lien avec la Région Nouvelle Aquitaine son premier schéma local de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (SLESRI), dans lequel la biologie-santé figure comme l’un des 5 axes stratégiques à soutenir particulièrement à l’échelle du territoire. Le SLESRI a été adopté en mars 2018, parallèlement à la publication du livre blanc du CHU, fixant les priorités stratégiques de l’établissement au service de l’excellence de l’offre de soins et de recherche, pour un bassin territorial allant bien au-delà de la communauté urbaine.

Créée en 2017 à l’initiative de la Communauté urbaine et labellisée par le réseau national RETIS, la Technopole Grand Poitiers réunit acteurs institutionnels et entreprises du territoire. Elle a vocation à accompagner les projets d’innovation et à contribuer à animer les écosystèmes prioritaires, particulièrement dans le domaine stratégique de la biologie santé où elle développe un rôle de cluster local (membre de l’alliance santé Nouvelle Aquitaine). D’autres domaines spécifiques sont également à fortes potentialités stratégiques pour le territoire, comme les filières sport mais aussi e-sport, et les edtech.

Les questions territoriales impliquant les enjeux de santé et bien-être sont donc multiples, pour partie interreliées et interpellent les différents acteurs clés : projection territoriale de l’offre de soins et de prévention, (illustration par l’actuel projet de maison de santé publique porté par le CHU), renforcement de l’écosystème local de recherche et innovation dans le domaine de la biologie santé, ambitions territoriales dans les domaines sport santé, en lien avec la dimension qualité de vie, cultivée et promue à l’échelle du territoire.

 

Problématique de l’atelier

Acteurs directement impliqués, la Communauté urbaine de Grand Poitiers, le CHU de Poitiers, la Technopole Grand Poitiers et l’Université de Poitiers proposent aux auditeurs du cycle 2018 de l’Ihedate «Territoires, santé, bien-être » d’investir de façon ciblée deux problématiques stratégiques pour le territoire, à travers deux ateliers distincts mais complémentaires.

Cet atelier porte sur « Santé et innovation territoriale : l’hôpital hors les murs, hors les murs de l’hôpital ? »

Disposant d’implantations territoriales et d’un réseau en dehors du site principal de Poitiers, bénéficiant d’un rayonnement de niveau régional voire interrégional débordant largement les frontières de la communauté urbaine, le CHU s’interroge aujourd’hui sur le maillage territorial des services et acteurs, notamment situés en amont du parcours de soin (« avant le recours à l’hôpital ») : quel maillage territorial urbain/rural de la prévention, de la continuité ville – hôpital ? Comment intégrer une réflexion de type « tarification au parcours » ? quelles initiatives possibles à l’échelle de la communauté d’acteurs en regard des composantes urbaines et rurales du territoire ? Comment accompagner l’émergence de projets originaux par le CHU de maison de santé publique, de bus itinérant…

Sur ce sujet, les partenaires du territoire sous pilotage du CHU sont intéressés par l’apport des auditeurs en matière d’analyse territoriale et de l’intervention des différents acteurs, ainsi que par des éclairages ou bonnes pratiques tirés de la connaissance d’autres territoires.

 

Programme des 28 et 29 juin

 

28 juin matin : entrée dans le territoire (séquence commune aux 2 ateliers poitevins)

(TGV direct depuis Paris 7h27 arrivée Poitiers 8h45)

(15min à pied entre la gare de Poitiers et l’IAE, situé 20 rue Guillaume VII le Troubadour)

9h : accueil café à l’Institut d’administration des entreprises (IAE), université de Poitiers

9h30 : ouverture commune aux 2 ateliers

prises de parole des partenaires : Grand Poitiers (élu ?), Université (Jérôme Méric, directeur de l’IAE ?), CHU (Harold Astre, directeur recherche et innovation), Technopole Grand Poitiers (Cyril Gomel, directeur)

Introduction aux ateliers : Sandra Moatti, directrice de l’Ihedate, Olivier Coussi, Cyril Gomel

 

9h45 : Harold Astre : le CHU et ses territoires, santé, bien-être, introduction à l’atelier « hors les murs »

10h15 : Laurent Bosquet (Vice-Président de l’université, responsable de la chaire « sports, santé, bien-être ») : santé, qualité de vie et atouts du territoire

11h : Pascal Chauchefoin (enseignant en sciences économiques, Président de la fédération de recherche territoires, doyen de la faculté de sciences humaines) : portrait de territoire de Grand Poitiers et de ses dynamiques, enjeux socio-économiques

11h45 : Sarah Tessé (DGA Politiques territoriales, Grand Poitiers) : la stratégie territoriale à l’épreuve du nouveau contexte

12h30 : déjeuner buffet à l’IAE

 

28 juin après-midi (14h-17h) à l’IAE

14h : Pr Virginie Migeot, cheffe du service santé publique du CHU : enjeux de santé publique et projet de maison de santé publique, projet de bus itinérant

15h15 : Pr Yannis Pousset, laboratoire XLIM, Université de Poitiers

16h15 : Pr Marc Paccalin, responsable du service gériatrie du CHU, Vice-Président de l’université : enjeux de l’hospitalisation à domicile

 

17h – 19h30 : temps libre pour rejoindre les hôtels (Poitiers Centre)

 

Soirée commune aux 2 ateliers

19h30 : apéritif au restaurant Les Archives (ouvert aux intervenants et acteurs du territoire)

20h30 : dîner au restaurant Les Archives (ouvert aux intervenants et acteurs du territoire)

 

Journée du 29 juin (9h30-16h15) au CHU (bâtiment Agora direction, salle des instances)

Accès direct depuis le centre-ville/gare SNCF par les lignes bus Vitalis 1 (et 13)

9h : accueil café

9h15 : Christophe Drapier, GIP ESEA : enjeux de la télémédecine sur le territoire Nord Nouvelle Aquitaine

10h30 : David Hamelin, Directeur de l’association « Le Centre » : bien vivre et bien vieillir sur le territoire, quelques enjeux en matière de services à la personne ?

11h30 : Jean-Christophe Prisset, chirurgien dentiste à Romagne : l’histoire d’un projet de cabinet dentaire à Civray (Sud Vienne)