En France, le nombre de personnes âgées ne cesse d’augmenter. En 2030, elles seront environ 20 millions. Face à cette croissance, un accompagnement est possible voire nécessaire, via les innovations technologiques et les objets connectés.

Ils surveillent notre santé, s’adaptent à notre environnement et contribuent au maintien de l’autonomie, les objets connectés séduisent de plus en plus. En pleine croissance, ce secteur se doit notamment de créer des produits adaptés à la cible grandissante que représente les seniors et qui éprouve le souhait d’être guidée.

   Objets connectés - E-santé - Nouvelles Technologies

Quels services les objets connectés peuvent-ils apporter aux seniors ?

Selon l’étude du Groupe La Poste et d’OpinionWay, l’avenir des objets intelligents reposerait sur des services pour « vivre mieux », dans les domaines de la santé, de l’habitat ou encore de la vie quotidienne.

Objets connectés - E-santé - Nouvelles TechnologiesPlus largement, les objets connectés peuvent apporter divers services aux seniors et participer au bien-vieillir en :

  • Facilitant la communication aidant-aidé par des dispositifs de suivi à distance,
  • Assistant les seniors au quotidien : rappel de prise de médicaments, capteurs de détection de chute, géolocalisation d’objets ou de personnes, véhicules autonomes…
  • Permettant un meilleur suivi de la santé,
  • Incitant à la pratique d’activités physiques en assurant un suivi des progrès,
  • Renforçant les liens intergénérationnels et en facilitant la communication avec les enfants et petits-enfants…
  • Anticipant les risques et l’entrée en dépendance par une analyse prédictive.

Globalement, les solutions connectées ont pour objectifs d’apporter une meilleure qualité de vie aux aînés, plus de sécurité, mais aussi de prévenir les comportements inhabituels via la mise en place de « scénarios de vie ».

Les EHPAD intègrent de plus en plus les objets connectés dans leur quotidien

Personnes âgées - Seniors - Aînés

Les établissements d’accueil pour personnes âgées, qu’il s’agisse d’EHPAD ou de Résidences Services Seniors, intègrent de plus en plus les objets connectés dans leur stratégie au quotidien : tablettes connectées, appel malade haute technologie, chemins lumineux, capteurs… Ces derniers permettent d’améliorer la sécurité et la qualité de vie des résidents seniors, et de rassurer leurs proches.

Par exemple, certaines solutions permettent de géolocaliser leurs utilisateurs très précisément à l’intérieur d’un bâtiment (pièce, étage…) et donc de les retrouver s’ils s’égarent, un concept particulièrement efficace pour les personnes âgées en établissement présentant des difficultés d’orientation spatiale, avec des pathologies comme Alzheimer.

Une politique de prévention des chutes mise en place dans les établissements

Objets connectés - E-santé - Nouvelles TechnologiesD’autres solutions permettent également d’assurer le suivi des patients et de leur bien-être, via différents capteurs. Ces derniers ont pour principal objectif de détecter les chutes, un véritable enjeu pour les EHPAD et autres solutions d’hébergement pour seniors.

On retrouve notamment les capteurs de micromouvement, les capteurs sensoriels, pour analyser les mouvements et l’attitude des seniors, des systèmes de déclenchement automatique, les capteurs environnementaux (détecteur d’ouverture, capteurs infrarouge, chemins lumineux…), les systèmes de vidéo-surveillance ou encore les capteurs de sol, permettant de détecter si la personne est au repos, en mouvement, ou a chuté.

L’EHPAD de Saint-Ouen-l’Aumône a par exemple mis en place la solution FloorInMotion

Solution FloorInMotion, Tarkett

Témoignages de Jean-Yves Caillaud, le Directeur :

« Ces sols connectés permettent aux soignants de détecter les chutes en chambre en temps réel et d’intervenir rapidement. Ils fournissent également des informations pertinentes relatives à l’activité du résident dans son espace de vie connecté (activité nocturne, nombre de passages en salle de bain) facilitant ainsi la détection de comportements inhabituels ».

Zoom sur la solution FloorInMotion Care de Tarkett


Tarkett
, leader mondial en solutions innovantes de revêtements de sol, avec sa solution FloorInMotion Care, crée des espaces de vie connectés afin d’offrir un service pertinent aux utilisateurs ; patients et personnel soignant. L’objectif : offrir une meilleure qualité de soin aux résidents et faciliter le travail des soignants, plus efficaces car centrés sur les besoins de chaque résident.

Focus sur la solution FloorInMotion

FloorInMotion Care est un service d’alerte et d’information en temps réel destiné aux EHPAD ou Résidences Services Seniors, et couplé à une solution de sol connecté. Le système fonctionne grâce à des capteurs placés sous le revêtement de sol, une solution totalement invisible et non intrusive pour le résident.

Un outil au service d’un accompagnement personnalisé

Outre sa fonction d’alerte en cas d’incident, FloorInMotion Care, par la pertinence des informations transmises, participe à une prise en charge proactive au service de la qualité de vie du résident. Un suivi quotidien de l’activité de chaque résident permet de détecter des comportements inhabituels et de pouvoir réagir rapidement.

Un outil de choix pour les soignants

TARKETT, EPHADFloorInMotion dote réellement les soignants d’un outil leur permettant d’offrir une plus grande qualité de soins aux résidents avec un confort de travail amélioré.

Grâce à lui, le personnel connait en temps réel l’activité du résident et peut intervenir si besoin. Par exemple, si un résident chute, une alerte leur est immédiatement envoyée.

Le travail des soignants est donc plus efficace, centré sur les besoins de chaque résident.

Lire aussi : L’EHPAD Kerdonis de Queven en Bretagne installe FloorInMotion Care, une technologie de sol connecté

> Voir la fiche société de Tarkett

Les objets connectés, un secteur en devenir

Objets connectés - E-santé - Nouvelles TechnologiesLes objets connectés offrent de belles perspectives de développement en termes de sécurité, de santé, de maintien de l’autonomie. Dans le futur, il serait pertinent d’encadrer les nombreuses questions qui se soulèvent face à leur développement exponentiel. En effet, au-delà du prix, il est clair que le succès des objets connectés passera par :

  • L’acceptation des usagers
  • La pertinence du service rendu
  • La facilité d’usage
  • L’interopérabilité des systèmes
  • La totale transparence des fabricants sur les données personnelles

Les seniors ont parfaitement intégré le concept d’objets connectés

Selon une étude réalisée par l’Institut Français des Seniors en 2016 « Les Seniors et les objets connectés », les ¾ des personnes âgées ont déjà entendu parler des objets connectés. D’une manière générale, les seniors les plus âgés (70 ans et plus) se sentent autant concernés par les objets connectés que les plus jeunes seniors (50‐60 ans).

Par ailleurs, près d’1/3 des 50 ans et plus ont déjà utilisé des objets connectés. Ils semblent pour le moment y trouver une vraie valeur ajoutée. A suivre…