Engagement des professionnels de l’aide à domicile

Une enquête…

LE-CENTRE a invité les structures membres à faire part de leurs gestes en faveur du développement durable, par le biais d’un questionnaire de positionnement, suivi par un entretien individuel.

Un objectif…

La démarche d’information et de sensibilisation aux enjeux du développement durable à destination des structures membres a pour but de les aider à valoriser leurs bonnes pratiques en la matière, afin de construire une base commune qui pourrait par la suite être alimentée avec d’autres actions « pro-développement durable ».

Les résultats…

La présente analyse a révélé un certain bagage de connaissances et de sensibilité, qui pourra constituer le fondement d’un projet ultérieur plus développé.

Parmi les actions déjà intégrées au fonctionnement des structures, nous citons ici :

Qualité de l’emploi (enjeux sociaux) :
–  Respect des droits des salariés (aux temps de partage, à la formation, visites obligatoires à la Médecine du Travail, tenue à jour du Document Unique d’Evaluation des Risques) et des bénéficiaires ;

Qualité de vie (enjeux environnementaux) :
–  Tri des déchets
–  Impression recto-verso
–  Recyclage des cartouches d’encre
–  Intérêt envers une politique d’achat éco-responsable
–  Formation aux éco-gestes
–  Utilisation des moyens de transport en commun (si possible)

Qualité de services (enjeux sociétaux) :
–  Volonté de sectoriser le territoire desservi par les intervenant(e)s, afin de réduire les déplacements/dépenses.

Dans un esprit d’amélioration continue, plusieurs actions pourront être envisagées, pour donner du concret à notre ambition.
Quelques actions à intégrer dans le management des structures adhérentes :

Le projet de RSE, tel qu’il a été réfléchi, pourrait se développer si les structures adhérentes reconsidéraient leur position au regard de sujets comme :

A. Qualité de l’emploi (enjeux sociaux)

– En termes de qualifications et valorisation de l’emploi

  • valoriser et encourager la reconnaissance des métiers via des messages de communication, comme : fiches de présentation des métiers, témoignage des intervenants etc.)
  • informer de façon transparente sur les possibilités de formation
  • faire participer son personnel (du bureau, intervenants) lors des événements

– En termes de dialogue social

  • mettre en place des temps d’échanges entre les salariés, pour apprendre les différents métiers
  • participer aux frais de transport en commun des intervenants (50%)
  • opter pour une politique de non-discrimination

– En termes de cadre de travail et prévention des risques liés au travail :

  • poursuivre des enquêtes qualitatives et quantitatives sur les risques professionnels auprès des intervenants
  • instaurer des « ambassadeurs » – prévention des risques dans la structure : qui relieront l’information auprès des intervenants
  • mettre à la disposition des intervenants des documents d’information sur les risques au travail

B. Qualité de services (enjeux sociétaux)

– En termes de lien avec le territoire :

  • intégrer des réseaux d’acteurs concernés par ce domaine
  • encourager les échanges de savoir-faire entre professionnels du territoire
  • réaliser des évaluations annuelles des besoins au domicile des personnes dépendantes et vulnérables
  • mettre en œuvre un suivi régulier des tâches réalisées au domicile

C. Qualité de vie (enjeux environnementaux)

– En termes d’impact environnemental

  • proposer des services de ménage et jardinage écologiques
  • informer, sensibiliser et instruire les intervenants à l’éco-conduite
  • réaliser un répertoire des produits dangereux (dans le ménage et jardinage)

– En termes de gestion des ressources naturelles

  • poster des consignes environnementaux dans les bureaux (économie d’énergie, d’eau, impression, tri des déchets etc.)
  • adopter la démarche d’achats responsables
  • afficher un tableau de suivi environnement au siège, avec le progrès des indicateurs
  • opter pour le recyclage des toners et cartouches d’imprimante
  • informer et sensibiliser les intervenants et bénéficiaires sur l’utilisation des écoproduits
  • inclure ce sujet dans la lettre d’information à destination des intervenants et des bénéficiaires

Enjeu

Piste de progression

Action no.

Descriptif de l’action

Indicateur de suivi

Prise en compte actuelle

Prise en compte attendue

Délais de réalisation

Qualité de vie

Achats responsables

1

Intégrer la démarche d’achats responsables

Pourcentage de produits éco-certifiés achetés

X%

Y%

Z mois

Qualité de l’emploi

Formations adaptées

2

Mettre en place des formations spécifiques en fonction des cas de travail rencontrés (Alzheimer, handicap, …).

Nombre de salarié(e)s ayant suivi une formation adaptée, identifiée en amont

A

B

C mois

Qualité des services

Suivi de tâches

3

Mettre en place un suivi régulier des tâches réalisées au domicile

Nombre de tâches réalisées au domicile qui sont suivies

D

E

F mois

Exemple de tableau de bord

Pour un bon suivi de chaque action identifiée, l’idéal serait d’avoir des « ambassadeurs » sur les thèmes reconnus de grande importance pour la structure et le secteur des services à la personne.