Une soixantaine d’entreprises du secteur du Service aux particuliers étaient réunies ce mercredi 8 mars à la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion afin de participer à la matinale de la FESP (Fédération du service aux particuliers). 
Lors de cette rencontre, les entrepreneurs présents ont pu profiter des dernières actualités du secteur, des conventions de partenariat signées par la fédération et d’une visioconférence portant sur l’évolution juridique de la branche professionnelle.
Le secteur, qui compte plus 18 000 salariés sur l’Île de La Réunion connaît une forte croissance.

 

Dans un premier temps, un point d’actualité a été présenté par Richard RUZ GUINDOS référent territorial de la FESP et Guy LOUDIERE, Directeur Développement de la fédération. L’occasion pour les participants d’échanger sur les problématiques rencontrées au quotidien. 
A l’issue de cet échange, la fédération a présenté ses travaux, notamment la signature des conventions au bénéfice de ses adhérents avec l’AGEFIPH. Son objectif prioritaire est de sensibiliser et accompagner les entreprises dans le recrutement et le maintien dans l’emploi de personnes en situation de handicap. Ont également été évoquées, la convention mixité, la convention qui est en cours de négociation avec la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité et de l’Autonomie).

 

Richard Ruz Guindoz, référent territorial, a présenté la stratégie 2017-2020 pour La Réunion. Il a évoqué les rendez-vous avec la Région concernant la réalisation d’un CFA (Centre de Formation d’Apprentis) dédié au secteur des Services à la Personne et de la construction d’une Maison Domotique d’Application Pédagogique « MDAP », en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion, représentée lors de cette matinale par son président de la Commission Services, Alain AKBARALY.

Ce fut aussi l’occasion pour Carole EDON-LAMBALLE, Responsable du CFA IRSAP de Normandie, de présenter les atouts de l’apprentissage et de l’accueil de jeunes dans les structures SAP.
Elle a notamment présenté le Titre Responsable de Secteur (BAC +2) qui va prochainement être proposé au secteur SAP de La Réunion.

 

A l’issue de ces échanges, une visioconférence était réalisée avec des experts de la Fédération de métropole en présence du Directeur Général de la FESP et du Responsable juridique.
Les sujets comme l’annualisation du temps de travail pour les entreprises de moins de 11 salariés, la subrogation ont fait débat.
Le Président, Monsieur Ibrahim PATEL, est venu conclure la matinale et a insisté sur les évolutions et la richesse de ce secteur et des partenariats noués depuis plus de 10 ans entre la FESP et la CCI.
A l’issue de cette matinale et afin de prolonger les échanges, des rencontres B to B ont été organisées et ont permis de répondre à des problématiques ou sollicitations individuelles des participants.

 

 

Le secteur du service aux particuliers emploie près de 18 000 salariés, tous types d’employeurs confondus (soit environ 5,5% de la population active réunionnaise – chiffres 2013). La filière emploie davantage de salariés que celui du BTP à La Réunion (15 489 salariés en 2013) et 3 fois plus de salariés que le secteur du tourisme (6 750 salariés au 1er janvier 2011 d’après l’INSEE). 
Elle regroupe 21 métiers : 
  •  Assistance aux personnes âgées ou handicapées, garde-malade (hors soins)
  • Conduite du véhicule personnel des personnes dépendantes, aide à la mobilités et transport de personnes ayant des difficultés de déplacement
  • Entretient de la maison et travaux ménagers, petits travaux de jardinage et de petit bricolage
  • Garde d’enfant à domicile, soutien scolaire et cours à domicile, réparation de repas à domicile
  • Collecte et livraison à domicile de ligne repassé, de repas à domicile, de courses, assistance informatique et internet à domicile
  • Soins et promenades d’animaux domestiques pour les personnes dépendantes
  • Gardiennage et surveillance temporaire
  • Assistance administrative à domicile

Au niveau national, la filière représente 1% du PIB et 5% de la population active, soit 1,4 million de salariés dont 450.000 en ETP (équivalent temps plein). Ce ne pas moins de 880 Millions d’heures qui ont été rémunérées en 2014.  Au total, ce sont plus de 35.000 organismes qui opèrent dans la branche, dont 14.000 micro-entrepreneurs et 13.500 entreprises employant en moyenne 9 salariés.
A noter que le secteur du service aux particuliers bénéficie d’un soutien public important (près de 11,5 milliards d’euros dont 5 milliards d’euros d’aides directes versées pour l’essentiel par les départements et 6,5 milliards d’exonérations de charges et d’avantages fiscaux) afin d’une part de favoriser son développement notamment auprès des personnes les plus fragiles, et d’autre part de lutter contre le travail au noir.

Source : http://actus.clicanoo.re/article/economie/1433560-la-f%C3%A9d%C3%A9ration-du-service-aux-particuliers-r%C3%A9unit-ses-professionnels