Premier promoteur français, Nexity vient de conclure un partenariat avec Domitys.
Colisée a racheté Balm, dans l’aide à domicile.

La hausse du nombre de personnes âgées dépendantes au-delà de 85 ans (le « 4e âge »), les capacités limitées et le coût des maisons de retraite, les contraintes de financement public et le désir d’autonomie des moins dépendants : tels sont les quatre points mis en avant par Sophie Boissard, la directrice générale de Korian, numéro un européen des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), lors de la présentation de son plan stratégique (« Les Echos » du 16 septembre). Ce constat vaut pour l’ensemble de la filière. Il incite les acteurs majeurs du secteur à intégrer une véritable filière de prise en charge et les autres à tirer parti des potentiels identifiés.

En témoigne l’annonce faite jeudi dernier par Nexity, premier promoteur français, du renforcement de sa position au capital d’ AEgide-Domitys, leader de la résidence pour seniors non médicalisée. Actionnaire depuis 2007, le groupe présidé par Alain Dinin a acquis 7 % supplémentaires afin de porter sa participation à 45,15 %, avec une option auprès des actionnaires fondateurs pour devenir majoritaire à partir de 2018.

Dans cette chaîne de la prise en charge des seniors, le secteur des résidences services reste largement inexploité, avec 40.000 appartements, pour moins de 1 % des personnes de plus de 75 ans. Ce qui fait dire à Jean-François Vitoux, l’ancien patron de DomusVi, numéro trois des maisons de retraite, et désormais actionnaire majoritaire de la chaîne de résidences seniors Les Essentielles, que ce segment est « appelé à un fort développement ».

De nombreuses constructions en projet

Derrière Domitys, adossé à Nexity, Les Jardins d’Arcadie, du groupe Acapace, partenaire de Bouygues Immobilier, et La Girandière, marque du groupe Réside Etudes, Les Essentielles exploite 9 résidences, en a 2 en cours de construction, et compte 8 projets signés plus 3 autres bien avancés. Sa fondatrice, Valérie Bertone, a conservé des parts au capital et est désormais chargée du développement. En accélérant sa croissance, notamment pour accroître son implantation en Ile-de-France, Les Essentielles sera sans doute amenée à renforcer encore sa structure capitalistique. « Début 2017, il faut qu’on ait avancé », reconnaît Jean-François Vitoux.

De son côté, le Groupe Colisée, numéro quatre des maisons de retraite en France, détenu par la société d’investissement Eurazeo, a récemment consolidé sa position dans l’aide à domicile avec l’acquisition de Bien à la maison (Balm), deuxième acteur français du secteur privé commercial dans l’aide à domicile spécialisée pour les personnes âgées, avec un réseau de plus de 50 agences intégrées (sans franchise) pour un chiffre d’affaires de 48 millions d’euros en 2016. « L’acquisition de Bien à la maison constitue une étape structurante dans l’histoire de l’entreprise », a déclaré Christine Jeandel, présidente du Groupe Colisée.

Antoine Boudet, Les Echos

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/services-conseils/0211402539036-la-filiere-des-seniors-continue-de-se-consolider-2039036.php?sAeqQYGyLqIekGIk.99#