Dans la tradition française on parlait d’un côté de « services publics », de l’autre de « services sociaux », mais pas de « services publics sociaux », qui n’ont pas été établis comme catégorie juridique particulière, quoiqu’ils existent en France depuis longtemps. Ce sont les débats européens sur les services d’intérêt général, qui ont amené, à partir des années 2000, l’émergence progressive de « services sociaux d’intérêt général » (SSIG).

Lire la suite…