Après la récente annonce d’une baisse des effectifs des allocataires du RSA à hauteur de 80.000 personnes en 2016 (voir notre article ci-dessous du 11 avril 2017), les départements peuvent se réjouir d’une autre bonne nouvelle – même si les effets en seront plus diffus – sur le front de la dépendance. La direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) des ministères sociaux publie en effet, dans ses « Cahiers de la Drees », les résultats d’une étude intitulée « Incapacité et perte d’autonomie des personnes âgées en France : une évolution favorable entre 2007 et 2014 ».

Une baisse des incapacités dans toutes les tranches d’âge

L’étude exploite les premiers résultats de l’enquête « Vie quotidienne et santé » (VQS), menée en 2014 par la Drees et l’Insee avec le soutien de la CNSA, auprès d’un échantillon de 170.000 personnes de 60 ans et plus vivant au domicile (dont 36% de 75 ans et plus). Parmi les nombreux enseignements, on retiendra notamment qu' »entre 2007 et 2014, le nombre de personnes ayant des incapacités ou dépendantes a diminué pour la plupart des définitions retenues », malgré la poursuite du mouvement de vieillissement de la population.

 

Lire la suite de l’article sur http://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr