Oui, exemple de la Mutualité française Loire – Haute Loire SSAM

En préfiguration et anticipation des dispositions de la loi d’adaptation de la société au vieillissement du 28/12/15, la Mutualité française Loire – Haute Loire SSAM a conclu, pour 5 ans, un Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) avec la Conseil Départemental de la Loire et l’Agence Régionale de Santé.

Ce contrat concerne 17 structures mutualistes : 10 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, 4 établissements spécialisés dans l’accueil de personnes porteuses d’un handicap, 1 service de soins infirmier à domicile, 1 résidence autonomie, 1 accueil de jour pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou apparentée. Il s’agit ainsi du premier CPOM intégrant plusieurs disciplines signées sur la région.

Mieux répondre aux attentes des usagers, en priorisant les logiques de parcours et anticiper les perspectives de développement, tels sont les objectifs qui ont présidé aux négociations.

Les travaux et échanges ont permis d’aboutir sur la mise en œuvre de nouveaux projets innovants :

  • Renforcement et développement des unités accueillant des personnes handicapées avancées en âge dans les EHPAD: création de 14 places à la Résidence Mutualiste Les Myosotis (L’Horme) au 1er janvier 2017 et de 13 places à la Résidence Mutualiste Le Val Dorlay (Saint Paul en Jarez) au 1er janvier 2018.
  • Création de la Cité des Ainés: Pensé dans l’esprit d’une cité-village, ce projet porté par la Mutualité française Loire – Haute Loire SSAM, en partenariat avec Loire Habitat, l’ADIM et la Ville de Saint Etienne entend répondre à tous les besoins de la personne âgée en termes de logement, déplacement, lien social, soins, restauration, … En rupture avec les anciennes conceptions, ici c’est l’architecture qui s’adapte à la personne âgée et à l’évolution de sa dépendance. Véritable laboratoire d’usage, la Cité des Ainés comprendra les lits d’Ehpad et de foyers logements (avec des chambres évolutives au service de l’autonomie), des logements adaptés et domotisés mais également des lieux de vie collectifs : une rue piétonne et commerçante, un jardin thérapeutique, un restaurant, où pourront être expérimentés des innovations telle que la luminothérapie, la domomédecine, les nouvelles prises en charge non médicamenteuses, les outils de simulation du grand âge, les nouvelles techniques de préparation culinaires, …
  • développement des Pôles d’Activités et de Soins Adaptés dans les EHPAD avec le financement de poste de psychologue pour 4 PASA
  • Ouverture d’une Petite Unité de Vie (PUV) à Salvizinet en partenariat avec l’association Acces : Dispositif complémentaire aux dispositifs existants, situé entre le domicile et l’institution, la PUV est une structure d’accueil non médicalisée pour des personnes âgées.
    L’établissement (le bâtiment sera propriété de Loire Habitat), dont la construction débutera en 2017 pour une ouverture en 2018, proposera un accompagnement sécurisant et propice au maintien du lien social entre les personnes accueillies.

Dans le cadre des négociations, l’Agence Régionale de Santé a octroyé à la Mutualité française Loire – Haute Loire SSAM une subvention FIR de 50 000€ / an pendant 3 ans pour expérimenter une plateforme de répit pour les aidants des personnes accueillies par la Résidence Mutualiste Transverse.

Dès son ouverture en décembre 2011 au Chambon Feugerolles, la résidence, dédiée à l’accueil temporaire de personnes en situation de handicap, s’inscrit dans une dynamique innovante concernant l’accompagnement qu’elle propose à ses usagers comme à leurs proches. Cette plateforme viendra compléter les actions proposées par l’établissement pour soutenir et accompagner les aidants.

Source : http://www.capgeris.com/directeur-ehpad-1690/peut-on-signer-un-cpom-inter-disciplines-gerontologie-handicap-domicile-a39407.htm