Le centre de rééducation de Kerpape est le seul en France à utiliser ce procédé.

Un petit rien peut vous changer la vie. Le centre de rééducation de Kerpape à Ploemeur, dans le Morbihan, l’a bien compris. Il est le seul en France à utiliser les technologies de l’impression 3D pour soulager les personnes handicapées. Créé en février dernier au sein de l’établissement, un laboratoire baptisé Rehab-Lab permet aux patients de fabriquer eux-mêmes leurs aides techniques, afin d’améliorer leur autonomie dans la vie de tous les jours.
Tout sur mesure

Il s’agit, par exemple, de joysticks pour fauteuil roulant ou d’un support permettant à un tétraplégique de porter un verre à sa bouche. Tout est réalisé sur mesure grâce à une imprimante 3D. « L’objectif est de rendre le patient acteur de son autonomie et de sa rééducation », explique Jean-Paul Departe, ingénieur au laboratoire électronique de Kerpape. Accompagné d’un ergothérapeute et d’un étudiant ingénieur, le patient dessine son aide via un logiciel simple de PAO puis l’imprime en 3D.

« En seulement quelques heures, les personnes sont capables de réaliser l’objet désiré », remarque Jean-Paul Departe. Les dessins sont ensuite mis en ligne sur des sites de partage d’objets 3D afin de profiter au plus grand nombre. Depuis l’ouverture du Rehab-Lab, une vingtaine de patients, geeks ou non, ont déjà fabriqué plus de cinquante aides techniques.

Source : http://www.leparisien.fr/societe/quand-l-impression-3d-soulage-le-handicap-15-11-2016-6328692.php