Dans le cadre de l’Annuaire national de la Silver économie 2017, SilverEco.fr a donné la parole à Antonin Blanckaert, Directeur national de l’action sociale de la CNAV, qui nous parle de l’ambition de la CNAV pour la Silver économie.

L’Annuaire national de la Silver économie 2017 est édité sous le haut patronage du Premier Ministre, le patronage du Ministère de l’économie et des finances, et du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé et du Secrétariat d’Etat Chargé des Personnes Âgées et de l’Autonomie.

L’ambition de la CNAV pour la Silver Economie

Alors que les pouvoirs publics ont affirmé dans la loi d’adaptation de la société au vieillissement leur volonté de soutenir la Silver économie et que de nombreuses régions s’en saisissent comme un outil de développement,
la CNAV a précisé son engagement au sein du Comité de Filière Silver économie.

Les besoins de prévention de la perte d’autonomie étant de plus en plus importants, les acteurs de l’avancée en âge doivent coordonner leurs efforts avec ceux des porteurs de projets innovants pour trouver de nouveaux moyens de favoriser un vieillissement autonome en bonne santé.

L’Assurance retraite soutient ces développements afin de diversifier notre offre de prévention. Ces projets couvrent des champs aussi divers que l’adaptation des logements, le soutien aux lieux de vie collectifs non médicalisés, la prévention à domicile, l’aide aux aidants, la mobilité ou l’accompagnement des publics fragiles.

Dans le rapport « De la Silver Economie à la Silver Autonomie » adopté par le Conseil d’Administration de la CNAV en septembre 2016, des convictions fortes sont rappelées sur le développement de cette filière. Tout d’abord, les porteurs de projets d’aides techniques doivent associer les retraités tout au long de leur conception et de leur réalisation.

Il est également nécessaire d’adjoindre les professionnels du maintien à domicile au développement de ce champ de la Silver économie car il faudra accompagner les retraités. Par ailleurs, pour être efficaces, ces projets doivent permettre de décloisonner les champs de l’accompagnement des retraités fragiles. Enfin, ces projets doivent trouver leur propre modèle économique pérenne et aboutir sur des prix publics accessibles au plus grand nombre.

La Silver économie peut répondre aux besoins des retraités tout en maintenant et développant des liens sociaux et l’intervention humaine. C’est le défi que la CNAV souhaite relever pour mieux vivre ensemble.

 

Source : http://www.silvereco.fr/regard-sur-la-silvereco-antonin-blanckaert-directeur-national-de-laction-sociale-de-la-cnav/3170765