Le ministère de l’économie et des finances a créé la surprise ce 9 septembre pour les utilisateurs de services à domicile. 
Jusqu’ici seuls les foyers « actifs » avaient le droit à un coup de pouce fiscal pour 50% des dépenses, les autres (personnes handicapées non actives, retraités) devaient se contenter d’une réduction d’impôt.

Services à domicile : crédit d'impôt étendu aux retraités | AgeVillageCe crédit d’impôt étendu était demandée par tous les acteurs de l’aide à domicile depuis une dizaine d’années.

Il va soulager, un peu, les restes à charge des personnes dont les besoins d’aides augmentent. En effet ces personnes doivent financer des heures d’aides que les « plans de compensation » ne financent pas assez avec la PCH (Prestation de compensation du handicap) ou l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie pour les plus de 60 ans).

En tout cas le ministère des finances s’engage : désormais « tous les ménages », soit les actifs mais aussi les retraités et personnes handicapées non imposables, pourront bénéficier du crédit sur les impôts payés en 2018. Concrètement les ménages qui ne payaient pas suffisamment d’impôts pour bénéficier intégralement de leur réduction recevront désormais un chèque du gouvernement.

mis à jour le 19/09/2016