La Fédération du service aux particuliers (FESP), porte les enjeux des structures de services à la personne auprès des 11 candidats engagés dans la campagne de l’élection présidentielle. En effet, elle leur a transmis la semaine dernière un courrier présentant ses 10 mesures prioritaires en faveur de l’activité et de l’emploi dans les services à la personne.

10 mesures pour créer 500 000 emplois en 5 ans dans le secteur des services à la personne

En parallèle de ses rencontres avec les candidats et leurs équipes de campagne, la FESP leur a transmis ses dix mesures prioritaires pour l’activité et l’emploi dans les services à la personne.

1. Instaurer la subrogation pour tous les services à la personne,
2. Sanctuariser le périmètre des 23 activités de services à la personne,
3. Adopter un discours politique volontaire et positif sur les services à la personne
Pérenniser l’activité du secteur
4. Appliquer la TVA à taux réduit pour l’ensemble des services à la personne
5. Revoir la loi d’adaptation de la société au vieillissement
6. Rétablir la forfaitisation des charges sociales pour l’emploi à domicile
7. Adapter l’accès au crédit d’impôt famille aux besoins des parents
8. Lever les freins à l’activité par la flexibilité et la maîtrise des coûts
9. Baisser les charges sociales appliquées aux entreprises de SAP
10. Harmoniser les règles face aux plateformes strictement digitales

Consulter les mesures plus en détails

Lire la suite sur http://www.silvereco.fr