La Plateforme des services et de l’aide à domicile, association CIR-SP à Poitiers, a le plaisir de vous informer de la tenue de la première rencontre prospective :

Silver économie : quels leviers pour les services à la personne ?

qui aura lieu,
Jeudi 22 septembre 2016, de 8h45 à 17h00
A l’espace Mendes France – 1 Rue de la Cathédrale – 86000 Poitiers

Silver economie - CIRSPL’objectif de cette journée est de favoriser les rencontres entre les professionnels de l’aide à domicile de notre territoire et les entreprises innovantes de la nouvelle grande région ALPC, pour imaginer ensemble des coopérations et des réponses adaptées face au vieillissement de la population.
La journée permettra de faire le point sur les bilans et prospectives liés au vieillissement de la population, de découvrir les enjeux et précautions pour les services à la personne, de réfléchir aux interfaces possibles entre les offreurs de technologie et de services au domicile et le particulier utilisateur final.
Vous découvrirez des expérimentations mises en place notamment dans la Vienne, de nouveaux produits et services en réponse aux usagers et aux collectivités, sans oublier la question centrale du numérique et du vieillissement.

PROGRAMME

8h45 Café d’accueil
9H15 – 9h30

Introduction

CIR-SP
David HAMELIN, Directeur

 9h30 – 10h30
Personnes âgées – Etat et processus du vieillissement en nouvelle Aquitaine. Quelles opportunités d’emploi liées au vieillissement structurel de la population. 

INSEE
Jean-Pierre FERRET – Chargé d’études ALPC site de Poitiers

Le vieillissement est un phénomène général en France et dans de nombreux pays d’Europe. Qu’en est-il en Nouvelle Aquitaine ?
Il s’agira d’abord de faire un état du vieillissement dans notre nouvelle région et ses territoires, puis d’apprécier ses évolutions passées et les projections réalisables pour les prochaines décennies.
Mais selon quels processus ce vieillissement se réalise et dans quelle mesure les migrations jouent-elles ?
Enfin, quels en sont quelques-unes des conséquences : réduction de la population active et équilibres générationnels, pertes d’autonomie, niveaux et disparités de revenus, développement de l’économie présentielle … ?

POLE EMPLOI
Carolyn SAGEAUX & Arnaud PEPIN – Service Statistiques et Études Nouvelle Aquitaine

En 2035, plus de 20 millions des français auront plus de 60 ans. Cette évolution sociologique entraîne des changements économiques qui progressivement vont impacter le marché du travail.
La région Nouvelle Aquitaine est particulièrement concernée par ce phénomène puisque 27% de la population est âgée de plus de 60 ans, soit la plus forte proportion de toutes les régions.
L’étude réalisée en mars 2015, sur l’ex-région Poitou-Charentes et ses départements, présente l’importance de cette filière. Elle permet de mettre en évidence que le vieillissement structurel de la population offre de réelles opportunités d’emploi y compris pour les demandeurs d’emploi les plus en difficulté.

10h30 – 11h30
La Silver Economie, quel modèle pour les services ?

DGE
Guy VAUGEOIS – MISAP – Responsable pôle développement des SAP
Sabine JEUCH – MISAP – Chargée de projets développement et structuration de l’offre

Les services à la personne sont au cœur des enjeux de la Silver économie en raison de la place incontournable de l’aide humaine dans l’accompagnement et le maintien à domicile des personnes âgées. Ils constituent sans aucun doute un vecteur idéal pour le déploiement des produits et solutions de la Silver économie. A l’inverse, en complément de l’aide humaine, le recours à des solutions technologiques innovantes est de nature à améliorer la qualité du service rendu en procurant davantage de sécurité, une plus grande efficacité et une meilleure maîtrise des coûts. Les acteurs de la Silver économie et les prestataires de services à domicile ont donc un intérêt partagé au déploiement d’une nouvelle offre de services : des bouquets de solutions associant aide humaine et technologies innovantes permettant d’apporter des réponses individualisées et évolutives, aussi bien aux besoins de la prévention et de la préservation du lien social, de la coordination de proximité qu’à ceux de la compensation de la perte d’autonomie. Pour autant, les conditions de l’émergence de cette nouvelle offre sont-elles réunies ? Peut-on imaginer un cadre d’intervention rénové stimulant l’innovation, de produits et services ou de processus, et la recherche de l’amélioration en continu de la qualité, conditions essentielles de la satisfaction des personnes accompagnées, de la performance des prestataires, de leur développement, voire de leur survie ?

11h30 – 12h20
Nouveaux produits, nouveaux services : enjeux et précautions pour les services à la personne ?

 

AUTONOM’LAB
Clotilde BERGHE – Chef de projet Innovation Sociale

Depuis 2010, Autonom’lab, agence d’innovation en santé et autonomie, accompagne les structures dans le développement de projets innovants répondant aux besoins des personnes âgées ou en situation de handicap.
Dans ce cadre, le GIP a accompagné des porteurs de projet dans la maturation, la structuration et l’expérimentation de projets de nouvelles technologies au service du domicile de ces personnes en interrogeant les usages de ces nouveaux outils du point de vue des différents acteurs impactés par ces nouveaux produits ou services, et en particulier les professionnels du domicile.
L’arrivée de ces nouvelles technologies impacte les professionnels du domicile dans leurs pratiques professionnelles. Des enjeux de valorisation de ces professionnels, de diversification des pratiques mais aussi de professionnalisation de ces métiers sont à questionner en gardant à l’esprit le rôle central de ces professionnels, plus que dans la prescription dans le repérage des besoins de ces personnes et l’orientation vers les acteurs des aides techniques et technologiques en veillant au respect de l’éthique du métier et du choix et des besoins des bénéficiaires finaux.
Clotilde Berghe illustrera ces propos au travers d’exemples de projets implantés sur le territoire Limousin.

12h20 Déjeuner
13h30 – 14h30
Quelle interface entre offreur de technologie, produits et services au domicile et le particulier utilisateur final ?

SILVER VALLEY
Clémence DIKANSKY – Responsable Animation

Les séniors sont une population hétérogène (ressource, besoin, envie, attente) et en constante augmentation depuis des années. On vit plus vieux plus longtemps et en meilleure santé. La filière de la Silver économie est une réponse économique et sociale pour répondre à ces nouvelles attentes.
Cette filière est transversale c’est-à-dire qu’elle a des impacts sur l’ensemble des secteurs d’activités en France (ou marchés). Dit autrement, toutes les entreprises, au sens européen du terme, ont une nécessité de s’organiser pour répondre aux attentes de leurs clients vieillissants : 1 consommateur sur 2 est aujourd’hui âgé de plus de 50 ans.
Cette filière est jeune, elle a été créée le 1er juillet 2013. Par conséquence, elle est encore insuffisamment structurée ce qui explique pourquoi l’offre est encore atomisée. Pour accélérer cette structuration, il est important de fédérer les acteurs au travers d’organisations ou écosystèmes qui les regroupent malgré des intérêts et des valeurs parfois divergents.
Dans ce contexte, les SAP comme tous les autres marchés doivent tenir compte de ces évolutions démographiques dans la conception de leurs nouvelles offres de services.

14h30 – 15h20
Living lab : opportunités et mode d’emploi. La Vienne un territoire d’expérimentation pour de nouveaux produits et services : réponse aux usagers et collectivités

URIOPSS
Benjamin LE FUSTEC – Chargé de développement
&
DOMALYS
Maximilien PETITGENET – Directeur associé

Partant du constat que l’innovation n’est pas forcément un concept naturel dans les établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux (ESSMS), l’URIOPSS Poitou-Charentes et Domalys ont fondé Origamy Lab, laboratoire vivant d’innovations sociales et technologiques.
Ce laboratoire a pour vocation d’améliorer l’autonomie des personnes par des solutions innovantes et co-conçues sur le territoire régional. Véritable interface entre des mondes différents, Origamy Lab propose une autre façon de voir le processus créatif de l’innovation en y associant dès le début les bénéficiaires et le personnel des ESSMS.
L’intervention portera donc sur le processus collectif de création de l’innovation, en accentuant le propos sur son côté technologique et montrera des exemples de produits co-conçus.

15h20 Pause Café
15h35 – 17h00

Numérique et vieillissement

MON ASSISTANT NUMERIQUE
Christophe GUITTET – Responsable site Poitiers

Mon Assistant Numérique.com est un réseau national de franchisés créé en 2015.
Son objectif est de combler le vide qu’il existe entre les fournisseurs de nouvelles technologies (matériel ou logiciel), en proposant une assistance pratique et ludique sur l’utilisation de ces nouvelles technologies.
L’offre de service est très large pour le particulier et respecte totalement le cadre du service à la personne : (accompagnement d’une personne directement dans un magasin ou une boutique de son choix pour l’acquisition d’un produit, assistance pour le choix d’une solution internet et son installation, aide à l’utilisation des objets connectés , tablette , smartphone, assistance sur la déclaration d’impôts en ligne, comprendre les réseaux sociaux… Orienté SilverECO à l’origine, l’offre de Mon Assistant Numérique.com répond aujourd’hui à une grande population, indifféremment de l’âge.

 En collaboration avec le SPN

CSC 3 CITES
Abdellatif TAKOURBI – Animateur ateliers informatique

Comment utiliser un ordinateur, une tablette, installer une imprimante, se connecter sur le net, se créer un mail et l’utiliser, aller sur des sites publics pour des actes administratifs en ligne, être conseillé sur le matériel… Autant de propositions faites aux séniors par les animateurs des permanences « Tous connectés ».

ATELIERS DU BOCAGE
Karen TORIS – Chargée de communication

ORANGE
Bruno LEVÊQUE – Délégué Régional Adjoint

Orange contribue à moderniser les infrastructures de santé mais également les systèmes de soins dans leur ensemble, et à équiper les établissements de santé en solution de communication. Convaincu que la médecine de demain est une médecine de réseau pour laquelle la gestion des données de santé et de l’information médicale est un enjeu central, Orange s’attache aussi à proposer des solutions pour savoir au plus vite ce qui se passe avec les personnes qui nous sont chères.