Silver Economie

se-filiere-industrielleLE-CENTRE, acteur de la Silver Economie en Nouvelle Aquitaine !
La Silver Economie regroupe tous les professionnels agissant pour et/ou avec les personnes âgées. Elle concerne des services personnalisés et des technologies visant à favoriser l’autonomie des personnes fragiles.
Ce n’est pas un « marché » mais une « économie » transversale
qui se fonde sur de nombreux marchés. Le vieillissement de la population est un phénomène sociétal qui va impacter tous les secteurs de l’économie : l’agroalimentaire, les transports, les loisirs, le tourisme, l’habitat, la santé, les banques et assurances, les biens de consommation, les technologies de l’information et bien sure les services à la personne...

La silver économie vise trois populations :

  • les âgés actifs (happy boomers) : autonomes, indépendants ayant un pouvoir d’achat important
  • les âgés fragiles : présentant des limites fonctionnelles, une baisse des capacités d’adaptation qui peuvent être stabilisées par des interventions
  • les âgés dépendants/en perte d’autonomie : à leur domicile ou en établissement, ils ont besoin d’une aide pour accomplir les actes essentiels de la vie.

Au 1er janvier 2012 la France comptait plus d’un million de personnes dépendantes, on estime ce chiffre à 2,3 millions en 2060. D’ici à 2030, l’augmentation de la part des 60 ans et plus va impacter toutes les régions à des degrés différents (+ 71% en Alsace, + 69% en Pays de Loire, + 9,5% en Limousin).

Devant ce constat, le Gouvernement français a lancé la filière « Silver économie » dont l’objectif est de structurer l’offre économique qui répond aux enjeux du vieillissement de la population et d’aider les entreprises innovantes à se positionner dans le secteur à l’échelle nationale et internationale.

Ce contrat national dit « de filière » considère le vieillissement dans son approche économique et dans sa dimension technologique. Néanmoins, la technologie qui a pour ambition de répondre aux besoins sociaux des personnes âgées, devra se soucier de la question de l’acceptabilité des solutions innovantes par les bénéficiaires et leur proposer un accompagnement à l’usage.

La filière « Silver économie » est structurée autour de l’accompagnement sanitaire et social des personnes âgées et du développement de dispositifs de gérontechnologies afin d’assurer la prise en charge de la dépendance et d’offrir une meilleure qualité de vie aux personnes en équipant leurs lieux de vie. Toutefois, de nombreux acteurs sont mobilisés dans cette nouvelle économie. On distingue les associations, les mutuelles, les fondations, les entreprises et les établissements publics chargés de la gestion d’établissements médico-sociaux ou de service à domicile. Les PME et les groupes spécialisés dans les nouvelles technologies et les équipements qui conçoivent et fabriquent des dispositifs innovants. Des pôles de compétitivité et des clusters appuient la recherche.

La diversité d’activités que regroupe la filière crée un potentiel d’activité et une opportunité pour l’économie nationale. Selon les projections de la Dares, 300 000 emplois pourraient voir le jour d’ici 2020. La silver économie pourrait connaître une croissance de 14% par an ces prochaines années.

Le secteur des services à la personne est directement impacté par la création de plus de 500 000 postes à pourvoir à l’horizon 2022 (aide à domicile, assistante maternelle et employé de maison).

LE-CENTRE se donne pour ambition d’analyser et d’être en veille sur les techniques et organisations innovantes en terme d’intégration de la thématique Silver Economie dans les territoires.

Exemple d’actions menées en 2016 :

  • Organisation le 22 septembre 2016 de la journée «Silver Economie, quels leviers pour les Services à la Personne dans la Vienne ?» à l’Espace Mendes France de Poitiers (110 participants – 15 intervenants).
  • Participation active aux cercles d’innovations technologiques et sociales d’Origamy Lab (Cercles pilotés par l’URIOPSS Pch dont l’objectif est de trouver, innover, co-concevoir des solutions technologiques et sociales au bénéfice de l’autonomie. Ils regroupent des acteurs industriels, des concepteurs, des prototypeurs ainsi que des bénévoles et des professionnels).
  • Journée de travail à Limoges en janvier 2016 dans les locaux d’Autonom’lab (Pôle d’innovation en santé et autonomie des personnes) dans une logique de rapprochement et de co-animation du réseau régional des acteurs Silver Eco.
  • Visite ADPAD87 à Limoges en janvier 2016, Plateforme de répit aidants/aidés et de leur Showroom d’aides techniques pour l’autonomie.
  • Travail de mise en réseau entre OSP membres du CENTRE et d’industriels de la filiére.
  • Rapprochement d’avec Adb Solidatech (79) afin d’intégrer le collectif Silver Geek, projet autour de l’inter-génerationnel et du numérique.
  • Matinée de travail à Bordeaux en novembre 2016 dans les locaux de l’ADI (Agence de Développement et d’Innovation de la Nouvelle-Aquitaine) dans une logique de rapprochement et de co-animation du réseau régional des acteurs Silver Eco.
  • Étude de faisabilité et rédaction sur le premier semestre 2016 du cahier des charges du projet de création de notre espace d’information et de démonstration des aides techniques et technologiques pour le maintien à domicile des personnes âgées, fragiles et en situation de handicape.
  • Participation avec l’Académie du rectorat de l’Académie de Poitiers à une réflexion sur un projet de Campus des métiers Silver Economie.
  • Échange d’expérience et formation de deux jours en décembre 2016, dans les locaux de l’ETAPE, à Lattes (Pôle Autonomie Santé).
  • Visite d’Innoval à Limoges en décembre 2016, espace de formation pour les professionnels du bâtiment pour une découverte en situation des solutions Legrand notamment en matière de Silver Economie.
  • Veille d’actualité Silver Economie sur www.le-centre.pro