Évaluation externe

Le contexte

Depuis la loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale, les établissements et services sociaux et médico-sociaux sont soumis à de nouvelles obligations et notamment en termes de qualité de la prise en charge des bénéficiaires. Depuis la loi d’adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015 cette législation s’applique désormais aux organismes de service à la personne autorisés par le Conseil départemental. Dans le respect de ces obligations, les établissements et services doivent réaliser des évaluations de leur activité selon un rythme défini par période d’autorisation de 15 ans.

Tous les cinq ans, chaque structure doit procéder à une évaluation interne et tous les sept ans à une évaluation externe avec à chaque fois la remise du rapport d’évaluation au.x financeur.s.

La démarche d’évaluation consiste à évaluer les activités et la qualité des prestations délivrées en à un instant T. L’évaluation externe, au-delà d’apprécier la qualité globale des activités et de la qualité des prestations délivrées, examine les suites données à l’évaluation interne. Chaque évaluation se termine par la mise en place d’un plan d’action d’amélioration continue de la qualité qui reprend les actions en cours et initie de nouvelles démarches en faveur d’une meilleure qualité des prestations délivrées.

Notre offre de service

LE-CENTRE est habilité par l’Anesm (habilitation H2017-10-1928) pour réaliser des évaluations externes dans des établissements et services sociaux et médico-sociaux qui accompagnent des personnes âgées et des enfants en situation de handicap. Nous pouvons intervenir dans les organismes de services à la personne autorisés, les EHPAD, les résidences autonomie…

Derrière la phase de recueil et d’analyse des informations sur la structure, l’évaluation externe met en avant ses points forts mais aussi montre les points sur lesquels une marge de progrès existe et propose des pistes d’amélioration. Ces pistes d’amélioration doivent permettre à la structure de mettre en place un plan d’actions pour combler les manques perçus dans le cadre de la démarche continue d’amélioration de la qualité.

L’évaluation externe intervient après l’évaluation interne depuis laquelle la structure a du mettre en place des dispositifs ou des actions pour améliorer la qualité de ses prestations. L’évaluation externe valorisera cette démarche déjà en place et encouragera la poursuite de ces actions.

Propositions tarifaires sur devis. Contactez-nous

 

Share This