La journée internationale du droit des femmes ce 8 mars a été l’occasion de rappeler que les femmes restent aujourd’hui majoritaires dans l’aide à un proche fragilisé (57% selon l’enquête HID qui commence à dater). Floriane Maisonnasse, maître de conférences en droit privé à l’université Paul Valéry – Montpellier 3 a travaillé fin 2016 sur l’égalité entre les femmes et les hommes autour du cas des proches aidants.

Lire la suite de l’article sur : http://www.agevillage.com/actualite-16261-1-Journee-des-droits-des-femmes-journee-des-aidantes-encore-trop-invisibles.html

Pin It on Pinterest

Share This