L’entreprise se déclare satisfaite des résultats obtenus par son service de proximité destiné aux seniors, lancé il y a quatre mois. Un bilan nuancé par les syndicats de postiers, qui continuent de dénoncer une commercialisation du lien social.

Quatre mois après le lancement du service «Veillez sur mes parents», les sons de cloches sont quelque peu discordants entre La Poste et les syndicats. Le groupe se déclare «satisfait» du nouveau service de proximité destiné aux seniors lancé le 22 mai 2017.
Lire la suite de l’article sur : http://www.lefigaro.fr/societes/2017/10/07/20005-20171007ARTFIG00017-les-premiers-couacs-du-service-veillez-sur-mes-parents-de-la-poste.php

Share This