Le Syndicat des entreprises de services à la personne (Sesp) et la Fédération du service aux particuliers (Fesp), dont il est membre, ont écrit à la ministre des Solidarités et de la Santé, Madame Agnès BUZYN, pour porter à sa connaissance l’inquiétude des structures d’aide à domicile certifiées face à l’absence de texte ministériel désignant les organismes certificateurs qui seraient reconnus comme respectant les exigences du cahier des charges de l’autorisation délivré par les conseils départementaux.

 

Lire la suite de l’article sur https://www.silvereco.fr/les-structures-daide-a-domicile-certifiees-inquietes-du-risque-juridique-face-a-labsence-darrete-ministeriel/3193712#

Pin It on Pinterest

Share This