L’aidant, figure majeure de la société solidaire de la longévité, se situe au cœur du modèle mutualiste de demain.

La société de la longévité est notre horizon pour les décennies à venir. Cela implique de repenser le champ de la perte d’autonomie autrement que par le recours à des politiques publiques limitées à la distribution de ressources financières.

Lire la suite de l’article sur http://www.huffingtonpost.fr/serge-guerin/soutenir-ceux-qui-accompagnent-les-personnes-agees-un-nouveau-role-pour-les-mutuelles_a_23233889/

Pin It on Pinterest

Share This