Publiée le 3 juillet, la huitième vague du « Baromètre santé 360 » est entièrement consacrée au thème du grand âge, de la dépendance et de l’accompagnement du vieillissement. Réalisée par l’Institut Odoxa sur un double échantillon – 1.002 personnes représentatives de la population française et 1.390 intervenants (aidants familiaux, médecins, infirmiers, directeurs d’hôpitaux et d’Ehpad) -, cette étude est commanditée notamment par la Fédération hospitalière de France (FHF), la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH), Sciences-Po Paris et divers média.

Près des trois quarts des aidants s’estiment mal ou très mal aidés

Parmi les nombreux enseignements de cette enquête (perceptions des Français sur la dépendance et l’accompagnement du vieillissement, rôle attendu des pouvoirs publics, opportunités offertes par les nouvelles technologies…), on retiendra plus particulièrement une nouvelle preuve de la fragilité des aidants familiaux, qui jouent pourtant un rôle décisif dans la prise en charge des personnes dépendantes du fait de l’âge, du handicap ou de la maladie.

Lire la suite de l’article sur http://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr

Pin It on Pinterest

Share This