L’évolution contrastée de l’emploi associatif sanitaire et social en 2020

Le dernier bilan de l’emploi associatif et sanitaire réalisé par l’Uniopss et Recherches & Solidarités a été publié le 7 septembre 2021. Il met en lumière une augmentation de 0,5% par rapport à 2019 des effectifs ce qui les portent à 1,14 millions de salariés en 2020.  Il s’agit d’une évolution « plus favorable que dans l’ensemble associatif, en baisse de 1,1% et que dans l’ensemble privé, en baisse de 2,7%« .
Le surcroît d’activité a surtout concerné les structures d’hébergement social, le secteur de la santé, mais aussi dans celui de l’hébergement médicalisé pour personnes âgées et celui de l’hébergement social pour personnes âgées. Il a en revanche chuté dans le secteur de l’aide à domicile (-3,2%), pourtant comme le souligne l’étude  « fortement mobilisé pendant la crise sanitaire« . Selon l’Uniopss, « l’absence d’une réforme substantielle pour l’autonomie des personnes et les conséquences du Ségur de la santé – qui a entraîné des départs vers des secteurs mieux valorisés que les services d’aide à domicile – ont eu des conséquences directes sur l’emploi ». L’aide à domicile représente quelque 154.000 emplois en 2020, soit 14% du total des emplois du secteur.
Globalement, le nombre d’établissements employeurs dans le secteur associatif sanitaire et social est de près de 36.000 en 2020, en hausse de 0,7% par rapport à 2019 et de 3,4% depuis 2011. Ces établissements emploient en moyenne 31 salariés. La masse salariale du secteur est de 25,3 milliards d’euros, soit 60% de l’ensemble du secteur privé non lucratif.

Pour aller plus loin : https://www.uniopss.asso.fr/actualites/emploi-associatif-sanitaire-et-social-evolutions-contrastees

Pin It on Pinterest

Share This