Risques psychosociaux et aide à domicile 

Publiée en octobre 2021 une nouvelle étude de la Dares s’interroge sur les « risques psychosociaux chez les salariées de l’aide à domicile« . En préambule, l’étude révèle que : « Les salariées des métiers de l’aide à domicile, essentiellement des femmes, ont une intensité du travail un peu plus modérée par rapport aux autres salariées. Cependant, elles ont des horaires de travail très morcelés et atypiques : elles rencontrent ainsi des difficultés à concilier vie professionnelle et vie personnelle. Travaillant en contact avec le public qu’elles aident, elles déclarent peu de tensions et d’agressions, mais des exigences émotionnelles et des conflits éthiques. Elles se sentent isolées par rapport aux collègues et à la hiérarchie, même si elles s’estiment plutôt reconnues pour leur travail ». De nombreux paramètres expertisés par cette étude participent de cette exposition accrue aux risques psychosociaux : un temps de travail très morcelé,  une difficile conciliation avec la vie personnelle, une forte charge émotionnelle, un degré d’isolement important, des situations de conflits de valeurs ou encore une insécurité de la situation de travail …

Pour aller plus loin : https://dares.travail-emploi.gouv.fr/publication/quels-risques-psychosociaux-chez-les-salariees-de-laide-domicile

Pin It on Pinterest

Share This