L’annonce est passée quelque peu inaperçue, mais parmi la liste des personnes et professionnels étant prioritaire au titre de la vaccination contre la COVID-19, les aides à domicile ont été oubliés. Sont de fait prioritaires les aides à domicile de plus de 50 ans et/ou atteints de comorbidités. Cette prise en compte est importante car les aides à domicile ont une moyenne d’âge élevée et du fait de la mobilité liée à leur fonction peuvent constituer malgré elles une source plus aisée de contamination. Il aurait cependant été préférable d’associer d’autres professionnels tels que les aides ménagères ou les aides à domicile ayant moins de 50 ans, qui travaillent très majoritairement auprès de personnes fragiles, âgées ou dépendantes. De surcroit le ministère ne mentionne pas explicitement les salariés du particulier-employeur qui agissent massivement auprès des mêmes publics.

 

Pin It on Pinterest

Share This