Il suffirait donc de traverser la rue pour trouver un boulot ? Voilà donc un discours, du chef de l’Etat, proche de celui du patronat, qui depuis des mois, ressasse ses «difficultés à embaucher». Tour d’horizon des métiers dits en tension, où l’offre ne rencontre pas toujours la demande.

Lire la suite : https://www.liberation.fr/france/2018/09/21/aide-a-domicile-ce-n-est-pas-un-metier-qu-on-fait-par-defaut_1679752

Pin It on Pinterest

Share This